Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.224.202.184.
Il se pourrait que votre message ne soit visible dans le livre d'or qu'après que nous l'ayons examiné.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
7 entries.
bonjour ,
C'est la premiere fois que je participe à DNJ et je ne le regrette pas.
Pendant le week end, J'ai été délivré de la cigarette , libéré de mes peurs et de mes tocs vérificatifs compulsifs.
Aujourd'hui je vais très bien et ma foi a grandi. Sans JESUS, je ne suis rien !
Voila signé Cassandra
Martinez Hélène de PLEUMEUR-BODOU
Je suis venue pour la deuxième fois au DNJ.
Le première fois, j'ai été guérie d'une maladie qui durai depuis trois ans. Par cette guérison, je me suis consacrés pour le Seigneur et je suis allé à l'Institut de Théologie Biblique.

C'est dans ce contexte que je suis arrivée au DNJ 4. En tant que bénévole j'ai pu voir le DNJ d'un œil différent. Mais il y a un moment qui m'a le plus marqué, c'est les relais de prière le samedi. Je suis allée pour prier et d'un sens me reposer aussi.
Je me suis assise, j'ai commencé à prier.
Et soudain j'ai senti la présence du Seigneur venir sur moi comme je n'ai jamais ressentie ! Je suis tombé à genou et j'ai pleurer, j'ai remercier le Seigneur pour tout ce qu'il a accompli pour moi. Par ce moment, il a pu me fortifier et m'encourager pour le reste du DNJ.
Vaiana de Nemours
C'est le deuxième DNJ auquel je participe. En 2012 j'étais Athée mais curieuse. Dieu avait touché mon coeur mais j'avais encore un pas dans le monde... Mais cette année j'ai eu des frissons. En rentrant chez moi j'étais remplie de joie et de Paix. Le soir même, juste après avoir prié, j'allais m'endormir et là des chants de louanges résonnaient dans ma tête et d'un coup j'entendis une grosse voix me dire "Je suis là". J'ai eu peur, je savais que je n'avais pas rêvé mais cela avait l'ère si surnaturel... J'ai alors compris que c'était Dieu qui s'était adressé à moi. J'ai donc pris la décision de consacrer ma vie, du mieux que je peux à son oeuvre . Merci Jésus!
Klaudia de Ales
J'ai passé beaucoup de temps à comprendre ce que j'étais, qui je suis. Je n'ai jamais dis à personne que pour moi, sourire, j'avais beaucoup de mal. Je ne m'acceptais pas moi-même car j'avais fait mal à Dieu. Comme chaque homme n'est jamais fidèle avec Lui. Il était toujours là. Il m'a donné beaucoup d'amour. Tout ce qu'il avait pour moi je l'ai rejeté sans savoir. Car je me détestais. Je me suis éloigné de Dieu. Même si je l'aimais, je ne priais mais pas souvent. Je ne me sentais pas digne d'être devant Lui. Sa parole ma toujours soutenu malgré tout. La bible, je savais que c'est une parole vivante mais j'ai jamais rien senti. J'ai oublié ses promesses et ma vocation.

Au Dnj je suis allé tout fatigué, désespéré. Mais j'avais confiance en Lui. J'ai décidé de m'appuyer sur la foi. De croire. J'ai senti qu'il allait se passer des choses énormes. Je ne me suis pas trompé. Dieu m'a délivré. Dieu m'a béni. M'a consolé. Il m'a rappelé ses promesses. Qu'il ne va jamais m'abandonner et qu'il m'aimera comme je suis. Il m'a donné le courage d'avancer. Il m'a rappelé que je serai évangéliste. Mais comment et où je ne sais pas. Sûrement que ce n'est pas encore le temps. Dieu a aussi guéri mon coeur. Il ma rempli de joie et de paix pour lesquelles je me battais pour garder jusqu'à aujourd'hui. Oui, revenir à la réalité ou on vit chaque jour après des temps ou on était heureux ,libres, est difficile. Même si les attaques sont fortes. Mon entourage n'a pas changé . J'ai décidé de changer. De tout changer pour Lui obéir et vivre dans Sa volonté. Je me suis accepté. Je ne regarde pas ce que les gens, ma famille pensent de moi. Mais ce que Dieu voit. Le futur n'est pas clair mais je n'ai plus peur grâce à Lui. J'ai hâte de Le servir. J'ai envie de dire "Me voici Seigneur". Je sais que j'ai beaucoup écrit. Mais je voulait vraiment partager ce que je vit et ce qui c'est passé. Merci à tous ceux qui ont créés le Dnj. Merci Seigneur d'avoir permis sa création. Dnj est toujours vivant dans nos souvenirs. Tout ce qu'on a reçu. Que Dieu vous garde. Amen
Priscille
C'était juste énorme de voir autant de jeunes, assoiffés de Dieu, venir de tous les coins de la France. Une occasion de faire de super rencontres, et de découvrir ce qui se fait dans les autres églises et les autres villes. Au delà d'un simple week-end, un instant de restauration. La présence de Dieu se ressentait vraiment, et il y avait comme une énergie inexplicable qui se dégageait de tout l'ensemble. On ne pouvait que repartir boosté et à la brèche pour Jésus.
Jim de Biarritz
Expérience inoubliable.. Au début je pensais que tout cela n'était que des paillettes, mais quand le seigneur m'a convaincu, j'ai passé un week-end où ma communion avec lui aura été au plus fort... Gloire à Dieu, bravo et merci pour tout.
DD
En 2012 Dieu m'a confirmé mon appel au ministère.
En 2015, j'ai eu la joie de prier pour l'un de mes jeunes avec qui je travaille.
Ce soir là, sa prière était, alors qu'il venait de lever la main pour l'appel au ministère ''Seigneur j'ai levé la main, si David vient prier pour moi, alors je saurai que c'est toi qui m'a appelé à te servir''.
Alors que j'étais dans les rangs de devant, j'ai eu à cœur de me retourner et le voyant la main levée, je me suis approché et prié pour lui.
Il me confia le lendemain ''Au moment où tu es venu prier pour moi, j'allais baisser la main''.
Ce jeune a répondu à ce que Dieu avait placé sur son cœur, et je bénis Dieu d'avoir pu prier pour lui ce soir là.